INTRO

État de
l’environnement
2015-2016

La Région de Bruxelles-Capitale, c’est :

Ce qui implique d’importants
volumes de déplacement :

Bruxelles est en effet caractérisée
par une activité économique importante :

0 %
17 %
13%

airLa qualité de l’air extérieur

AirLes principaux émetteurs de particules fines sont

Résidentiel
Transport routier
Tertiaire

AirDes émissions primaires
de particules fines en diminution

AirLes concentrations en dioxyde d’azote

AirLes principales sources de dioxyde d’azote

ÉNERGIELa consommation totale d’énergie de la Région

ÉNERGIEUne consommation totale d’énergie
globalement en baisse depuis 2004

ÉNERGIELa consommation énergétique des logements

CLIMATLes émissions de gaz à effet de serre (GES)

Le chauffage des bâtiments (logements et bureaux)
Les transports

CLIMATDes émissions de GES en baisse depuis 2004
parallèlement à la réduction de la consommation énergétique

DÉCHETSQuantités de déchets collectées
(auprès des habitants notamment)

DÉCHETS37% des déchets ménagers préparés
pour le réemploi et le recyclage

EAULa consommation d’eau de distribution
par les ménages bruxellois

EAUUne consommation d’eau par habitant
stable depuis 2012, après une baisse régulière

EAUQualité physico-chimique
des cours d’eau et du Canal

NATUREUne ville « verte »

BruitNuisances sonores liées au bruit des transports

POLLUTION DES SOLSLa pollution des sols

POLLUTION DES SOLSLe traitement des sols pollués

Envie d'en savoir plus ?
Synthèse de l'état de
l'environnement 2015-2016